Open Navigation

Maison d’accueil spécialisé « La Mosaïque »

Lure (70)

  • vue d'ensemble
  • MasLur122
  • entrée
  • 11.09 034
  • façade des chambres

Réalisation (2009)

La Maison d’Accueil Spécialisé « la Mosaïque » accueille 42 résidents lourdement handicapés.

La prise en compte de la pathologie a été le fil conducteur d’une architecture « sur mesure » pour ces habitants souvent immobiles, prisonniers de leur corps, transportés dans des chariots.

La Mosaïque est conçue pour que chaque déplacement puisse être vécu comme une expérience stimulante permettant de s’affranchir du sentiment de handicap. Ainsi, jalonnée d’évènements, la promenade intérieure se resserre et s’étire dans les trois dimensions. C’est autour d’elle que s’organise toute la maison. Les salles à manger et salons naissent de son élargissement et constituent les lieux majeurs de la vie collective ; les volumes s’amplifient et leur dessin devient plus expressif, les sources de lumières se multiplient.

Les résidents sont invités à scruter les plafonds comme on le ferait pour un paysage ou un ciel. Dans les trois salles, l’intervention graphique de dans les villes décline selon trois thèmes des mots qui évoquent étoiles, vents et nuages…

A l’échelle du quartier, encore en construction, la Mosaïque assume un rôle fédérateur. Ses ailes anticipent de futurs tracés. Le développement organique du plan dessine des cours de toutes tailles, à la fois intimes et ouvertes sur le jardin ou la ville.

Dans le jardin, le botaniste Philippe Obliger a initié la création d’un arboretum d’essences rares, invitation pour les spécialistes, mais également attraction à même de provoquer un lien social inédit.

Maîtrise d’ouvrage :
Fondation Arc en Ciel, Montbéliard (25)

Maîtrise d’œuvre :
Richter architectes et associés, mandataire
Sib études, structure
BWG, structure bois
Bet Gilbert Jost, fluides
Economie 2, économie
Touzanne et associés, opc
Philippe Obliger, botaniste
Dans les villes, signalétique

Shon : 3 700 m²
Coût : 5,9 M € ht

Lauréat du palmarès grand public archicontemporaine, catégorie santé et social, 2012

Mention au prix national du projet citoyen 2009

Crédits photos :
Nicolas Waltefaugle